PROJET CASCADE À BRUXELLES   –  1998

 

Au coin de la rue des Alexiens, à Bruxelles, la grande cascade coule en trois paliers depuis le haut des amas rocheux. Comme la chute d’eau fonctionne avec l’énergie solaire, son débit et la hauteur de la chute dépendent de l’ensoleillement. L’eau de la cascade provient de la récupération des eaux pluviales des toitures voisines. L’amas rocheux n’est pas l’imitation de la nature, mais évoque l’organisation structurelle des strates. Il est composé avec des matériaux de récupération, le seul matériau naturel de la ville. La construction du parement est réalisée par une équipe de travailleurs provenant d’agences locales pour l’emploi. Par l’ensemble de ces propositions, le projet veut être exemplaire d’une véritable écologie urbaine.