MAISON SCHUITEN À OLÉRON – 2001

 

L’architecte a tout dessiné dans la maison depuis les plans jusqu’à la grille de clôture et son portail, en passant par les meubles. La maison s’inscrit dans un plan en croix, les chambres étant sur les bras et les pièces de jour dans l’axe principal. Depuis l’extérieur, les volumes et la corniche avec la frise de tuiles sont des éléments de l’architecture locale. En revanche, on remarque ces portes-fenêtres et volets qui se replient ensembles vers l’extérieur pour mieux ouvrir la salle à manger vers le jardin. Le séjour prend l’aspect d’une église aux quatre arches en anse de panier. Et pourtant Luc Schuiten se défend bien de ce dessein : « Il n’y a rien de mystique contrairement aux apparences, tout est rationnel. Je cherche à mettre en scène notre vie dans la maison. La voûte est ce qu’il y a de plus pertinent par rapport à la portée et la forme ronde tombe parfaitement dans cet espace. Que ce soit sous plafond ou sous un linteau, il faut une hauteur minimale pour que le corps, mais aussi l’esprit puissent circuler librement ». Pour fermer la baie du pignon, on procède à la remontée de la terrasse en bois au moyen d’une manivelle à la façon d’un pont-levis qui vient alors obturer complètement l’ouverture.