MOLENBEEK

Quai des Charbonnages / Rue Vandermaelen

FERRONNERIE DES GARDE-CORPS ET DE LA PORTE D’ENTRÉE

 

Pour l’immeuble d’habitation de Molenbeek, Luc Schuiten a choisi de dessiner en ombre chinoise un grand arbre occupé par une faune abondante et mystérieuse. L’arbre se décline en différents tableaux qui se complètent pour constituer la totalité d’un arbre, des racines à sa cime. Les différentes ferronneries sont d’abord dessinées, ensuite numérisées et découpées au laser dans une tôle puis peintes uniformément. Le but de ce travail est de rendre communicante la façade et de parler aussi bien aux passants qu’aux occupants de l’immeuble. L’arbre raconte une histoire, celle de la manière dont il peut servir de refuge à une multitude d’êtres vivants réels ou légendaires. Ces différents habitants restent en communication l’un avec l’autre, de manière à créer des liens entre toutes les parties. L’intention est de capter l’attention tant des enfants que des adultes et de laisser leurs imaginaires partir à la découverte du peuple des arbres et ainsi rentrer en dialogue avec ce dont l’immeuble nous parle du vivant. Prendre soin des plus démunis, c’est aussi prendre soin de leurs environnements naturels. Si la densité de nos villes ne nous permet pas de disposer de plus de nature sur nos petites parcelles, il nous est encore possible d’exprimer celle-ci par le dessin. Ce procédé de communication était bien plus courant dans l’architecture du siècle dernier. Il s’est perdu actuellement, rendant les immeubles plus froids et sans identité.

LES PORTES D’ENTRÉES

 

Tout comme Pierre Godin, Luc Schuiten a aussi pensé personnaliser chacune des portes d’entrée des studios. La proposition de l’architecte est de faire intervenir sur celle-ci un artiste qui va peindre la silhouette de profil du locataire en ombre chinoise. Cela se fera en deux couleurs choisies par le locataire et l’artiste. À chaque changement d’occupant, la porte recevra une nouvelle couche de couleur et marquera vis-à-vis de l’extérieur la novelle personnalité de celui-ci. C’est une façon de lui faire comprendre qu’il est chez lui, dans lieu fait pour lui. Ce travail sera réalisé bénévolement par un artiste choisi par Archi Human.

ANCIEN PROJET