PASSERELLE PIÉTONNE POUR L’EUROPE –  2002

 

Les différents bâtiments de l’Union Européenne à Bruxelles sont éloignés de quelques km les uns des autres. Ils ont un accès difficile de par les trajets routiers, peu commodes en voiture, compliqués en transport en commun et rebutants pour les piétons. Un concours européen a été lancé pour trouver des solutions urbanistiques à la mise en place de nouvelles liaisons pratiques et conviviales. Le projet de l’atelier d’architecture Schuiten, non retenu, est de réunir les deux grands sites, celui du Parlement Européen d’une part et celui de la Commission Européeenne de l’autre, en les raccordant par une longue passerelle au-dessus des voies ferrées. Ce passage, protégé des intempéries par un auvent, sera destiné à la fois aux piétons et à de petites navettes électriques. A mi-chemin entre les deux extrémités, un accès par une longue rampe est implanté sur une rangée de magasins.