Strasbourg

Stras grand Pano 1

Soucieux de préserver la belle harmonie de Strasbourg intra-muros, Luc Schuiten envisage très peu de modifications sur le centre historique, hormis l’érection de la deuxième tour de la cathédrale. Les grands bouleversements se situent principalement dans les quartiers réservés aux barres d’habitats sociaux. Une partie de ceux-ci sera détruite pour laisser fleurir de nouvelles architectures faites de matériaux provenant directement du monde du vivant, les parties conservées sont parées de nouvelles enveloppes conçues pour interagir en phase avec l’environnement bioclimatique local. Les façades bien exposées se transformeront en vastes serres, formant des espaces de vie et de cultures. Les façades à rue accueilleront comme des greffons des cultures en espaliers, des loggias potagères pour l’agrément et la culture. Leurs toitures deviendront des toits jardins, combinant les fonctions d’isolation thermique et la fonction urbaine chlorophyllienne. Des passerelles en hauteur relieront les jardins suspendus.

 

slide37
slide36 slide35 slide34

Enregistrer