EXPOSITION DE REPRODUCTIONS EN INTÉRIEUR

L’exposition est conçue à travers le regard de Luc Schuiten. Elle propose le cheminement de sa réflexion sur la présence de la nature comme modèle dans la conception d’un nouveau mode de construction qu’il nomme “archiborescence”. Conçue comme un parcours initiatique, l’exposition ouvre comme les portes d’un futur harmonieux par la modification de nos comportements dans nos milieux de vie. La nature n’est plus considérée comme une manne inépuisable et exploitable à merci, mais plutôt une alliée, susceptible de coopérer à l’édification d’une société durable. Entre l’introduction et la conclusion, le cheminement dans l’espace scénographié se fait par une approche holistique allant de l’habitat organique vers la cité biomimétique, et présente des réalisations concrètes de projets actuels. Le parcours se fait dans la chronologie de l’oeuvre, permettant ainsi de rentrer progressivement dans la pensée et la conception du monde de Luc Schuiten. L’exposition s’achève par les recherches actuellement en cours, laissant entrevoir les possibilités de réalisation de cités végétales dans un futur proche et éloigné.

“Vers une cité végétale” est une exposition de reproductions de haute qualité sur panneaux Dibond. Sa scénographie à géométrie variable est conçue pour pouvoir s’adapter facilement à des espaces de tailles de 100 à 400 m2, pour des périodes allant de quelques jours (festival ou salon) à 3 mois. Ce module de présentation permet des coûts de transport et d’assurance modiques. Son prix de location est fonction du nombre d’œuvres exposées et de la durée de location. Une exposition complète compte entre 40 et 60 Dibond, elle peut être complétée par des maquettes, des grandes toiles, et des installations végétales. Pour la location d’une cinquantaine de Dibond de toutes tailles, il faut compter 3.000 € pour le premier mois et 1.500€ pour les mois suivants, hors TVA et transport.