“Le tramapatte des frères Schuiten”, L’éco, 25 septembre 2018

Le Tramapatte des frères Schuiten est sur les rails pour 13 mois

©© DYOD

Quoi de mieux qu’un tram pour introduire l’art dans l’espace urbain, une des ambitions du festival pluridisciplinaire Artonov, qui fait la part belle à l’Art nouveau. Sa quatrième édition se tiendra du 9 au 27 octobre. D’ici là, une oeuvre circule déjà dans la capitale. Il s’agit du Tramapatte, dessiné par les deux artistes bruxellois François et Luc Schuiten. Ils ont habillé un tramway, symbole de la mobilité à l’époque Art nouveau et Art déco. À partir d’un même dessin, les frères Schuiten sont partis chacun de leur côté pour interpréter de manière personnelle leur partie. Une moitié de la rame mise à disposition par la Stib se décline en une structure organique pour se transformer en une articulation biomécanique. La rencontre se fait au milieu, puis chacun continue sur le dessin de l’autre afin de rendre l’oeuvre homogène. Et pour que la boucle soit bouclée, le tram, qui souffle ses 150 bougies dans la capitale en 2019, accueillera le festival Artonov dans son musée.