Nantes

03_azInvité par la ville de Nantes aux Utopiales en 2007, Luc Schuiten y présentait son travail sur l’archiborescence. Cette exposition était marquée dans la ville par la présence de grandes affiches offrant le panorama de la ville en 2100. Les Nantais ont découvert leur ville métamorphosée en une nature habitée où le passé et les technologies nouvelles se côtoient dans l’organisation inédite d’écosystèmes mettant l’homme et la nature au centre de la cité. Représenter ainsi la ville en 2100, c’était donner aux Utopiales une valeur d’anticipation optimiste plutôt que fantastique sur les possibles à venir.

03_bz